I : Bases pour la mise en forme de texte avec Rmarkdown (utilisation de *, ~)

I.1 Les md qui sont valables dans Rmd

italique = italique

gras = gras = gras

italique gras = italique gras

barré = barré

I.2 Quelques exemples de \(\LaTeX\)

On écrit \(X_1,\dots,X_n\) un échantillons i.i.d. de loi normale. C’est-à-dire,

\[ X_1 \sim \mathcal{N}(\mu, \sigma^2) \]

avec \(\mu\in \mathbb{R}\) et \(\sigma \in \mathbb{R}_+^*\).

(Ref : Latex syntax)

II : Quelques remarques sur les plots

II.1 : Pour changer la taille d’une figure

Voici les deux exemples avec fig.height et fig.width : ils ne changent pas la vraie taille d’une figure. En revanche, ils changent la proportion de longeur et largeur. Attention ! Ce n’est plus valable si on utilise un Rmarkdown normal sans la configuration qu’on a faite.

Figure 1: la courbe de Cosinus (Discription)

Figure 2: la même courbe à une échelle différente

II.2 Matrice de figures

Figure 3: Matrice d’histogrammes

II.3 Un exemple d’utilisation de legend()

X = seq(-10,10,by = 0.1)
n = length(X)
sigma = 4

epsilon = rnorm(n,0,sigma)

f = function(x){
  return(0.02*x^3 + 0.5*x^2 + 5*sin(x))
}

Y = f(X) + epsilon

######################################################################

X_expanded = cbind(X,X^2)
model = lm(Y~X_expanded)
Y_predict = predict(model,data.frame(X))

######################################################################

plot(X, f(X), type = 'l', lwd = 2, xlab = 'X', ylab = 'Y',col = 'darkred')
points(X, Y, type = 'b', lwd = 1, col = 'grey', pch = 1, lty = 2)
lines(X, Y_predict, lwd = 2)
legend('topleft', c('fonction à estimer','observations','estimation'), col = c('darkred','grey',1), lwd = c(2,1,2), pch = c(-1,1,-1), lty = c(1,2,1))
grid()
Figure 4: un exemple avec legend()

III. Cross References

Pour faire référence à une figure dans les commentaires, on peut utiliser Figure 1.

(more details)

Si on veut une figure sans légende :